“Les syndicats de fonctionnaires sont moins puissants mais restent incontournables”...

Catherine Vincent, sociologue à l’Institut de recherches économiques et sociales (Ires) et spécialiste du syndicalisme dans le secteur public, analyse les propositions d’Emmanuel Macron en matière de dialogue social et appelle à une plus grande ouverture du champ des négociations dans la fonction publique.

Elle déclare : “On voit un certain fatalisme des agents publics, qui se trouvent impuissants à empêcher les réductions de postes”, ce qui explique la difficulté des syndicats à mobiliser largement...

Est-ce toujours vrai?

PDF iconCatherine Vincent.pdf

 

Catégorie: