LES SECTIONS SNASUB-FSU CRETEIL – PARIS – VERSAILLES DENONCENT

Contenu public, visible par tous.

UNE GESTION DES PERSONNELS ATT NE REPONDANT EN RIEN AUX BESOINS DES E.P.L.E :

- Ras le bol des ingérences, des suppressions non annoncées aux équipes, des retards dans les nominations ET DES AVIS SUR CE QUE LES PERSONNELS NE DOIVENT PAS FAIRE (dans les lycées tout le monde travaille pour le BAC, tout le monde assure la sécurité).

LA NEGATION DES ROLES DES CHEFS D'ETABLISSEMENTS ET DES GESTIONNAIRES : Dans leur gestion quotidienne de leurs établissements, la création d'une dynamique collective de travail, l'organisation des services, les évaluations des personnels (aucun contrôle sur les évaluations), la négation des liens hiérarchiques.

DES CAMPAGNES D’EQUIPEMENT QUASI INUTILES: Des dotations limitées à 2/3 équipements par an, excepté pour l'informatique, sans que la maintenance n'en soit correctement assurée.

LA MISE EN ŒUVRE D’EQUITABLE : sans moyens humains supplémentaires, gestion dévoreuse de papier à l'heure de la dématérialisation (2000 dossiers papiers = 1 armoire en plus)

Devant L’ABSENCE COMPLETE DE DIALOGUE DE GESTION, L'ARRET BRUTAL DES GROUPES DE TRAVAIL SUR LES CONVENTIONS DE FONCTIONNEMENT ET DES BAREMES DE DOTATION, le SNASUB-FSU appelle à faire front commun contre des mesures de plus en plus dommageables à nos statuts, à nos personnels, aux usagers des établissements scolaires. Nous demandons à ce que la Région Ile de France comprenne l'enjeu d'un véritable partenariat.

Catégorie: