Au nom du SNASUB-FSU Ile de France, nous continuons à nous inquiéter....

Madame et Messieurs les Recteurs d’Académie,
Madame la Présidente de la Région Ile de France, Madame la Vice Présidente, Chers collègues,

Au nom du SNASUB-FSU Ile de France, nous continuons à nous inquiéter de la nature des relations entre nos collègues adjoint-gestionnaires, et notre collectivité de rattachement.

Nous demandons à ce que s’instaure un réel climat de partenariat et si nous osions, de confiance, pour que le pilotage et la gestion de nos établissement se fassent dans les meilleures conditions possibles.

Si nous nous remercions également de l’annonce que vous nous avez faite, Mme Pécresse, ce mardi, de la reprise du dialogue et des groupes de travail autour des questions de dotations, de travaux et des conventions de fonctionnement dès janvier. Cependant, nous sommes toujours en demande :

  • -  D’une politique de gestion des ressources humaines qui intègre les agents territoriaux dans les établissements, sans que les directives données à ces derniers, par vos services, outrepassent notre autorité dite fonctionnelle, notre expertise et notre connaissance du terrain.
    Nous sommes désolés de vous apprendre que les relations avec les services RH ne sont pas toujours si idylliques que vous l'avez décrit. Les sureffectifs pointés sont discutables et nous nous voyons obligés de nous justifier sur nos organisations. Nous pensons que la notion de communauté éducative doit dépasser celles des statuts et des corps qui la composent. Dans
    tous les E.P.L.E nous participons tous à la vie quotidienne de nos structures quittent à faire un peu plus que ce que l’on attend de nous dans un intérêt commun bien compris. Les établissements scolaires ne sont pas des « administrations » au sens strict du terme.

  • -  Que les promesses faites aux agents pour améliorer leurs conditions de travail ne s’arrêtent pas au changement de leurs tenues ou de leurs chariots d’entretien, mais puisse aller au-delà par la mécanisation de l’entretien, lorsque cela est possible. Il faudrait pour cela favoriser un travail en commun entre vos services RH et vos services équipements.

  • -  Que vous n’oubliez pas que nos équipements s’usent et qu’ils doivent suivre les évolutions technologiques nécessaires à maintenir des formations de qualité. Nous ne nous attarderons non plus sur l’épineuse question de la maintenance informatique, qui bien souvent est beaucoup mieux assurée par nos ressources rectorales ou internes que par vos prestataires privés, mais vous en êtes bien conscients.

  • -  Que la mise en œuvre d’équitable, qui a nécessité un fort investissement des personnels administratifs, s’accorde avec la dématérialisation de nos inscriptions afin de faciliter les démarches pour les familles.

    S’il est vrai que dans nombre de cas cette politique de tarification au quotient familial a favorisé l’accès à la demi-pension, quid du suivi des équipements de demi-pension, des capacités de nos salles de restaurations qui induit des temps de repas plus longs, des agents monopolisés plus longtemps : bref, quel en est le bilan complet ? Nous pensons que depuis 3 ans que la mesure existe, vous pourriez nous le communiquer.

  • -  Enfin, que nous soyons aidés pour l’entretien, la maintenance et la sécurité de vos locaux qui repose en grande partie sur notre vigilance à tous ici présents. Il faut que l'ensemble des établissements soient sécurisés. Nous vous demandons donc de continuer vos efforts en la matière.

    Nous demandons, compte-tenu de tous ces éléments, que le dialogue soit rétabli dans un esprit de partenariat et non d’opposition systématique, face à des chiffres et une logique comptable implacable.

    Cet exercice, nous le pratiquons au quotidien, nous adjoints-gestionnaires, agents de l’Etat, nous en connaissons la difficulté mais aussi la tentation que cela peut induire si l’on veut ne pas – pardonnez l’expression - « s’en rajouter ».

    Nous demandons donc à être informés, mais surtout consultés et respectés dans nos champs de compétence, dès qu’il s’agit de votre gestion de nos établissements.